La planche est placée sur le lit de la presse, un papier humide est placé sur la planche. Les feutres protègent la planche et le papier de la grande pression du cylindre.
En tournant la roue, le lit, la planche et le papier et les feutres passent entre les deux cylindres (il y a un autre cylindre sous le lit, qu'on ne voit pas), la pression transfère l'encre de la planche au papier. L'épreuve doit être alors mise à sécher entre des buvards.